5 astuces indispensables pour revendre ses livres !

Pour ce premier article j’ai décidé de vous parler du sujet que je maîtrise le mieux : la  vente de livre. Depuis 3 ans je vends en effet des livres d’occasions , la plupart sur internet. Ce qu’il y a de bien avec les livres , c’est que ça intéresse un peu près tout le monde et qu’on en a tous au moins un chez soi. Romans , livres scolaires , livres de cuisine, de bricolage …….à chacun ses préférences. Le problème avec les livres c’est que ça prend de la place ! On a beau essayer de les ranger le mieux possible , à un moment il faut se résigner à faire le tri en particulier lorsque l’on doit déménager !

Je vais donc vous expliquez comment gagner de l’argent tout en faisant de la place dans votre bibliothèque personnelle. Comme vous le verrez chaque méthode à ses avantages et ses inconvénients !

Au sommaire :

1. Revendre vos livre à un bouquiniste de votre quartier
2. Revendre vos livres à bouquiniste en ligne
3. Revendre vos livres dans une brocante , vide grenier
4. Revendre vos livres sur leboncoin
5. Revendre vos livres sur les marketplaces  (méthode qui peut rapporter gros)

 

 

1 . Revendre vos livres à un bouquiniste de votre quartier !

 

C’est sûrement la méthode la plus rapide de toutes. Il suffit de vous rendre chez un bouquiniste de votre quartier. Vous n’en connaissez pas ? Faites une petite recherche google avec le « nom de votre ville + le mot bouquiniste » . A paris vous pourrez par exemple vous rendre au Boulinier. Le problème avec cette méthode est le faible prix de rachat de vos livres. Certains bouquinistes vous les rachèterons au poids , par exemple 0,50€ le kilo. A moins d’avoir plusieurs tonnes de livres , ça ne vous rapportera donc pas grand chose.

boulinier

 

Et oui ,se situant la plupart du temps en centre ville , ces librairies d’occasions ont beaucoup de charges à payer (excellente série d’articles sur rue89 à ce sujet). Du coup difficile pour eux de vous reprendre les livres à un bon prix. Et c’est la même chose pour les magasins du type easycash , cashconvert et autres cashexpress ! Surtout que si vous essayez de faire le tour des bouquinistes pour savoir celui qui vous les reprendra au meilleur prix , ça risque de coûter plus chère en essence qu’autre chose. Dans l’idéal si vous avez beaucoup de livres , pourquoi ne pas demander à un bouquiniste de venir chez vous pour faire une estimation !

 

2.Revendre vos livres à un bouquiniste en ligne !

 

rachat-livre-momox

Par exemple ici , Momox vous offre 1,29€ pour le livre « l’existentialisme est un humanisme » de Jean Paul Sartre.

 

C’est une méthode que j’ai utilisé à plusieurs reprises. Vous pouvez en effet revendre vos livres en passant par des « e-bouquiniste ». C’est le cas par exemple de Momox , Giberjoseph ou même Kizbi . Concrètement, vous allez sur ces sites , vous vous munissez des livres dont vous souhaitez vous séparer et pour chacun vous y inscrivez les numéros du code barre. S’il ne dispose pas de code barre , il faut saisir le numéro ISBN présent à l’intérieur de votre livre. Et si votre livre n’a pas d’ISBN , vous ne pourrez tout simplement pas le revendre sur ces sites. Pour chaque livre on vous donne la côte de reprise.

Attention , ce n’est pas parce qu’un livre possède un ISBN (ou un code barre) qu’il est forcément repris.  Les anciens manuels scolaires sont par exemple rarement repris.

 

Livre de Maths devenu obsolète !

Livre de Maths devenu obsolète !

 

 

Ensuite si vous acceptez le tarif de rachat (chaque site réclame un montant minimum de vente) , on vous demande entre autres choses d’imprimer un bordereau d’expédition. Vous n’avez plus qu’à trouver un carton , y mettre vos livres , coller le bordereau d’expédition sur le carton et de vous rendre à La Poste. Vous n’avez pas de frais de port à avancer , tout est déjà compris dans le tarif de rachat. Je ferais prochainement un article plus complet en vous détaillant quels sont les avantages et inconvénients à passer par tel ou tel « e-bouquiniste ». Tout ce que je peux déjà vous dire c’est que cette méthode est loin d’être parfaite notamment avec le site momox qui se comporte de manière assez limite, pour ne pas dire parfois proche de l’arnaque !

 

3.Revendre vos livres en brocante, vide grenier

 

Bon là on est clairement sur la méthode traditionnelle, ancienne diront même certains. Mais elle est toujours très efficace ! Les livres se vendent en effet toujours très bien en brocante , à condition bien sûr de proposer des tarifs intéressants. Je vois parfois des brocanteurs du dimanche proposer des livres à 10€ ou même plus. A ce prix je peux vous l’assurer, vous ne risquez pas d’en vendre beaucoup.
Je vous conseil par exemple de vendre les livres de poches entre 0,50 et 1€ , les romans  plus volumineux entre 1 et 3€ et les beaux livres entre 1 et 5€ (sauf exceptions bien sûr) . En ce qui me concerne j’ai été surpris d’avoir réussi à refourguer des petites romans à l’eau de rose du type Barbara Cartland et autres Harlequin : il y a des collectionneurs même pour ce type de livre !
Par contre pour en vendre un maximum , évitez de mettre vos livres dans un grand carton , difficile d’accès qui plus est ! Je peux vous l’assurer la plupart des gens y jetteront au mieux un petit coup d’œil au pire ils vous reprocheront de mal avoir organiser votre stand (expérience vécue) !

livre-carton-pour-brocante

Les Harlequin , ça peut se vendre , mais essayez de bien les disposer dans votre stand.

 

Le problème avec les brocantes c’est que ça prend du temps (vous devez mobiliser toute une journée) , ça peut vite devenir très désagréable en présence de mauvais temps et puis n’oublions pas les fameux marchandeurs qui veulent toujours plus pour toujours moins chère ! Passons donc à la méthode suivante.

 

4.Revendre vos livres sur leboncoin

 

Leboncoin n’est pas visité par plus de 15 millions de français par mois par hasard ! Ce site , que vous connaissez tous, est vraiment très pratique et simple d’utilisation. Alors attention s’il y a bien une chose que je vous déconseille c’est de faire une annonce pour chaque livre. J’ai remarqué cette fâcheuse tendance qu’ont certains de faire des annonces livre par livre et les proposer au prix de 1€ . Tant de temps perdu pour 1€ seulement ?

Y en a vraiment qui ont du temps à perdre !

Y en a vraiment qui ont du temps à perdre !

 

Le plus simple et le plus rapide est de vendre vos bouquins par lot en y incluant plusieurs images. Vous pouvez faire des lots en fonction de la thématique (science fiction , aviation ….) ou de l’auteur.

lot-livre-sas

C’est déjà plus efficace !

Là aussi de bon vieux marchandeurs « made in Leboncoin » essayeront de faire baisser les prix. Rien ne vous empêche alors pour éviter ces appels (et/ou mails) intempestifs de bien mentionner dans l’annonce que le prix est ferme. Sachez tout de même que sur leboncoin , les acheteurs s’attendent à faire de belles économies , donc essayez quand même de proposer des prix intéressants (mais qui reste en moyenne plus élevé qu’en brocante ). Pour ceux qui  seraient  intéressé , j’ai fait un grand article sur les différentes astuces  pour booster ses ventes sur leboncoin.

 

5.Revendre vos livres sur les marketplaces !

 

Il est temps de vous révélez la méthode ultime pour vendre vos livres : vendre sur les marketplaces ! Il existe 3 grandes marketplaces pour vendre ses livres : La Fnac , Priceminister et bien sûr le géant Amazon… Globalement vous gagnerez plus en vendant sur les marketplaces. Pourquoi ? Car ce sont aujourd’hui les sites les plus pratiques pour les clients. Pas besoin pour eux de se déplacer (librairies , brocantes…) , d’appeler ou envoyer un mail au vendeur (comme sur leboncoin…). Non il ont juste à faire quelques clics ,mettre le livre dans leur panier d’achat, payez en ligne et ils reçoivent leurs colis quelques jours tard. Du coup ils sont souvent prêts à payer beaucoup plus chère  surtout en période de noël !
En ce qui me concerne, je vends une grande partie de mes livres sur les marketplaces. Bon il faut savoir que ça prend du temps en particulier la préparation des colis et le déplacement à La Poste pour l’envoi. Les marketplaces sont d’ailleurs surtout adaptées à la vente de livres à forte valeurs ajoutées . Comme par exemple le 1er livre de Guillaume Musso , skidamarink , qui n’a pas été réédité et qui se négocie donc très chère (227€ à l’heure actuelle sur amazon ). Vous ne pourriez jamais le vendre aussi chère à un bouquiniste , à momox ou en brocante !

skidamarink-amazon-marketplace

 

Mais attention les marketplaces ne sont pas adaptées à la vente de tous les livres. Dans certains cas par exemple vous pourrez même perdre de l’argent ! Et oui le grand défaut des marketplaces c’est la commission importante qu’ils prennent sur chaque achat (au moins 20%). Et puis il faut rajouter les frais postaux qui ne sont malheureusement pas toujours bien indemnisés . Par exemple si vous vendez un livre qui pèse plus d’un kilo et que vous le vendez à 4 € sur amazon (+2,99€ pour les frais de port) , je peux vous assurer qu’au final vous ne gagnerez rien. En ce qui me concerne je ne vends aucun livre en dessous de 10€. En deçà je préfère les vendre par un autre moyen (méthodes listées plus haut).

 

Comme vous l’avez compris ces 5 méthodes sont donc complémentaires. Et si vous n’arrivez toujours pas à vendre vos livres ou que tout simplement vous n’avez pas le temps de vous occuper de ça , n’hésitez pas à les donner à des associations comme amnesty international. J’ai déjà rencontré plusieurs personnes de cette association et ce sont vraiment des gens remarquables , très sympathiques et toujours souriants (ce qui est rare aujourd’hui) ! Et puis une bonne action , ça n’a pas de prix (même pour un marchandeur ! )…

commentairesLaissez un commentaire

  • Bonjour,

    Merci pour cet article très utile! Que conseillez-vous pour les livres de type scolaire comme par exemple un dictionnaire d’allemand ou bien des livres de sociologie et de droit ? Ce type de livre a quand même une certaine valeur à l’achat… peut être les marketplaces ? Merci beaucoup et au plaisir de vous lire.

    • Bonjour Merci pour votre gentil commentaire, ça fait toujours plaisir d’en recevoir ! Pour répondre à votre question , tout dépend de vos livres scolaires. Pour votre dictionnaire d’allemand, je vous avoue que je ne suis pas très confiant. Si vraiment il est récent vous pourrez en tirer quelque chose de correct sur les marketplaces mais comme il s’agit d’un livre lourd vous risquez d’avoir énormément de frais de port (environ 10€) ce qui risque de faire chuter votre marge. Si momox ou gibert vous propose un prix correct, mieux vaut ne pas se casser la tête et leur revendre à eux. Après si c’est un dictionnaire qui date de plusieurs années, vous ne gagnerez pas grand chose (possiblement rien du tout !) que ce soit sur momox ou les marketplaces.

      En ce qui concerne vos livres de sociologie, là encore il n’y a pas de réponse toute faite. Certains livres de sociologie se revendent à perte (moins de 6€) car leurs côtes a chuté et d’autres au contraire peuvent se revendre plus de 50 ou 100€ si le livre est devenu introuvable (épuisé chez l’éditeur). Le mieux est de vérifier la côte de chaque livre en allant sur amazon par exemple. Petite astuce : Si momox commence à vous proposer au moins 10 € sur un livre, cela signifie souvent qu’il peut se revendre au moins 50€ sur les marketplaces.

  • Bonjour
    laisse tomber la poste ce sont des voleurs – envoyer par « mondial-relay » jusqu’à 5Kg pour
    3,75 en Belgique en point-relais – moins chère plus rapide et sécurisé

Répondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *